En Théorie

Pop Culture, Littérature et Chamallows

Studio 404, le podcast de la rentrée !

Vous vous rappelez sans doute de cette époque ou nous écoutions religieusement des émissions radios qui touchaient assez rapidement le fond sans en avoir.

C’était l’époque ou on faisait la part belle aux réactions des auditeurs. On appelait ça, la radio libre. On écoutait Difool sur Sky, Bart sur (feu) Europe 2 et d’autres. (On me dit dans l’oreillette que ça existe toujours mais que j’ai grandi …)

 

Bref. Si je me foutais pas mal des histoires de cul d’untel et des histoires d’herpès de l’autre, j’aimais bien l’idée de l’émission purement à écouter. On pouvait se focaliser sur les voix sans être influencé par un physique, des expressions, des images quoi. A ce moment là, les chroniques étaient importantes car centrales. Elles donnaient le ton de l’émission et ça, sans magnéto/zapping/image compromettantes à offrir.

Le problème venait évidemment de la diffusion. Aux prémices d’internet, pas de replay disponible. Il fallait donc être prêt, à l’heure pour écouter, sans interruption quelques heures de programme d’affilée.

Puis vint ce qu’ils appellent la révolution numérique et avec elle son lot de nouveautés; parmi lesquelles, le podcast.

Vous devez tous connaitre ça, hein. Pour ceux du fond, piqure de rappel.

Un podcast est une émission audio enregistrée disponible à la demande en format numérique. L’émission peu donc être écoutée ou on veut, quand on veut et aussi longtemps qu’on le souhaite.

De temps en temps, j’aime bien écouter des Podcasts. Que ce soit dans la voiture, dans la rue, dans le métro, j’aime bien profiter de ces moments seuls pour m’instruire/rire/découvrir.

Parce que des Podcasts il y en a des milliers. Allant de l’humoriste le plus bas de gamme aux sujets les plus pointus, la plupart des sujets sont abordés. Bon evidemment si vous êtes fans de physique quantique, le choix risque d’être mince.

Mais pour les autres, le choix est immense !

 

C’est dans cette optique que j’écoute le superbe podcast Studio 404. Le premier numéro de rentrée viens de sortir avec pour thèmes la productivité, instagram et le code.

Oui pour thèmeS avec un s. Parce que chaque chroniqueur a sa rubrique, qu’ils débattent dessus à tour de rôle et que ça rythme pas mal le tout.

9 numéros parus avec déjà beaucoup de sujets abordés parmi lesquels : Jeux vidéo / réseaux sociaux / Nouvelles technos (non tout ne finis pas en «o») mais aussi sexualité, datas et autres.

La facilité aurait été de tomber dans du factuel pur et de nous remanier ça à la sauce émission de vulgarisation. Mais pas du tout.

 

En réalité, les chroniqueurs donnent leur avis sans langue de bois; analysant les sujets avec pertinence et en agrémentant le tout d’anecdotes perso. Et pour ce faire, ils utilisent leurs mots. Pas de tabous, pas de politiquement correct, pas de mots interdits en clair, pas de censure. Au final, on a plutôt l’impression d’écouter une bande de potes qui discutent autour d’un verre. C’est limite si on a pas envie de s’incruster et de raconter nous aussi nos anecdotes liées à tel ou tel sujet.

Vous trouverez ci-dessous le dernier épisode paru. Sur leur soundcloud et sur iTunes, ceux d’avant !

 

Et si vous avez d’autres bon Podcasts dans le genre, je suis preneur !