En Théorie

Pop Culture, Littérature et Chamallows

La jolie fille a qui je ne savais que dire

Dans la vie, il y a des moments ou le courant passe super bien entre deux personnes. On s’amuse, on boit, on rigole, on rebondit de sujets en sujets.
Parfois non. Alors on galère. On se demande de quoi on pourrait parler. On ouvre la bouche puis on se souvient avoir dit qu’il neigeait 3 minutes plus tôt. Alors on se tait. On laisse le silence s’installer. Puis on cherche un prétexte pour s’extirper de ce mauvais plan.
C’est en résumé ce qu’il m’est arrivé dernièrement.
Soirée plutôt sympa, fille gentille déjà rencontrée auparavant. La soirée avance. Tout le monde discute, rigole, danse.
Jusqu’au moment où tout a basculé.
Bon ok, j'aurais fait un effort là ...

Bon ok, j’aurais fait un effort là …

Notre amie commune est partie discuter avec quelqu’un d’autre.

1 seconde : Qu’est ce que je vais pouvoir lui dire

3 secondes : Vite, vite un sujet !!

10 secondes Il est plutôt pas mauvais en fait ce verre de vodka/faux Redbull

18 secondes : Bon si elle ne parle pas non plus c’est au moins qu’on est d’accord sur le fait qu’on a rien à se dire. Ce qui nous fait un point commun. Toujours ça de pris…

30 secondes : « Quelqu’un a du feu ?  Attends attends, bouge pas j’arrive !! »

J’admets. Le coup est bas. Mais que celui qui n’a jamais feinté, qui n’a jamais refusé un sondage car il était pressé, qui n’a jamais raté un appel car il ne captait pas me jette la première pierre.
Parce que bon. Déjà qu’on est pas la pour longtemps, si c’est en plus pour se faire chier …