En Théorie

Pop Culture, Littérature et Chamallows

La double inconstance, Marivaux à la Comédie Française

Parlons un peu de théâtre. J’aime particulièrement la Comédie Française pour la qualité de la mise en scène et du jeu d’acteur. Cette fois, j’ai choisi d’aller voir la Double Inconstance de Marivaux.

J’ai offert des places pour cette pièce à ma maman pour Noël et nous n’avons pas été déçus !

La double inconstance narre l’histoire de Sylvia (Adeline d’Hermy), campagnarde enlevée par le Prince (Loïc Corbery) et d’Arlequin (Stéphane Varupenne), amoureux de Sylvia. Tous deux vont être au coeur de la manipulation permettant au Prince de récupérer Sylvia sont il est éperdument amoureux. Les monde rural résistera t’il aux appels de la cour ?

La mise en scène d’Anne Kessler est moderne et innovante. On la connaissait déjà pour sa mise en scène de « Des fleurs pour Algernon » au théâtre Hebertot. La metteuse en scène veut nous faire croire que nous assistons à une répétition. On peut apercevoir les consignes sur un grand écran/miroir de danse.

Ici, on découvre une Flaminia (Florence Viala) manipulatrice buvant du coca zero ou encore une lisette (Georgia Scalliet) coquette et occupée à envoyer des textos le tout dans de magnifiques costumes et un décor ancien.

En étant assez proches de la scène, nous avons pu apprécier les jeux de scène et les « effets spéciaux » (notamment pour créer la fumée qui s’échappe de la baignoire ; baignoire elle-même créée grâce à deux chaises, une corde et un drap blanc.

L’interprétation est magistrale. On regrettera un peu la présence d’élèves comédiens en nombre, jouant les valets mais ne servant pas le propos.

Le texte, lui, est bien l’original. Et les répliques cinglantes de Sylvia ne font qu’ajouter de l’humour et de la fantaisie à cette pièce extraordinaire.

Avec quelques longueurs tout de même, cette pièce est incroyable. Les comédiens sont jeunes et talentueux, la mise en scène donne un nouvel élan à un texte datant de 1723, les costumes et décors sont splendides.
La beauté de la salle richelieu ne fait que sublimer cette représentation.

 

N’hésitez pas !