En Théorie

Pop Culture, Littérature et Chamallows

Chronique Littéraire #1 : La liste de mes envies – Grégoire Delacourt

La vérité, c’est que je n’aime pas ce type de livre d’habitude.

C’est un fait: la littérature française contemporaine m’ennuie. A ces écrits je préfere de loin les romans noirs. Ceux qui font se glacer mon sang, ceux qui m’empechent de dormir.

Ces Thrillers qui font passer Xavier Dupont de Ligonnès pour un bisounours (Le rose de surcroit ! )

Mais comme il faut soigner le mal par le mal, je m’astreint à en lire quelques uns histoire de ne pas perdre la main et de ne pas rater un bijou.

Et bien m’en a pris.

Le pitch : La liste de mes envies, c’est l’histoire d’une femme, jocelyne, mercière à Arras. Mariée à Jocelyn, contremaitre à l’usine du coin, buvant des 33 export. Vie modeste et bien rangée. Jusqu’au jour ou elle gagne au loto.

Ce livre est le deuxième de Grégoire Delacourt et c’est une sorte de chef d’oeuvre à sa manière. Ce pubard a une plume très fluide. Au point qu’il a pris le parti de ne pas distinguer les dialogues des paragraphes de description. Et pourtant, on ne ressens aucun problème de compréhension.

Pubard oui, mais très loin d’un Beigbeder. Ici, pas de paillette, pas de show-off. Simplement le récit d’une femme, amoureuse, attentive, dans sa petite ville de province.

Et c’est bien là tout le charme de l’ouvrage. Selon certaines de mes amies, l’auteur a parfaitement réussi à se mettre dans la peau d’une femme ; à disséquer et retranscrire chaque ressenti et émotion.
Je n’irais cependant pas jusqu’à crier au chef d’oeuvre. Je pense sincèrement que ce livre saura toucher un grand nombre de lecteur mais peut etre pas assez pour en faire un best seller, un « classique ».

L’avenir nous le dira.

Quoi qu’il en soit, si il y a un seul livre de ce genre à offrir à un de vos proches en ce début d’automne, c’est bien celui ci.