En Théorie

Pop Culture, Littérature et Chamallows

Casse-tête chinois: Le feel good movie de cet hiver

Affiche Casse-tête chinois

Vous les aviez aimés il y a 12 ans dans l’auberge espagnole, il y a 9 ans dans les poupées russes ? Les revoici (enfin seulement les plus marquants) dans Casse-tête chinois.

On retrouve tous nos anti héros au coeur de la grande pomme. Xavier (Romain Duris) est parti vivre à New-York pour se rapprocher de ses enfants. Et oui, son ex-femme Wendy (Kelly Reilly) est tombée amoureuse d’un américain et a décidé de quitter Paris avec les enfants. On retrouvera aussi avec joie Martine (Audrey Tautou) en plein deal avec la Chine et, bien sûr, Isabelle (Cecile de France) qui s’est installée ici avec sa nouvelle compagne tout en attendant un enfant de …Xavier.

Oui ce scénario est à l’image de son principal protagoniste: un beau bordel.C’est ce qu’on avait aimé des premiers opus et ça marche!

Klapisch évite le syndrome du « on fait un 3 pour gagner de l’argent » avec brio ! On rit franchement, on savoure chaque clin d’oeil renvoyant à leurs aventures de jeunesse et puis on réfléchit.
On réfléchit à cette bande de potes, qui ont avancé dans la vie en suivant chacun leur chemin respectif. Et puis on se surprend à avoir envie de cette vie là, de ce bordel permanent qui rompt la routine quotidienne.

On en ressort avec le sourire, avec l’envie de faire mieux et de faire plus dans la vie de tous les jours et surtout, l’envie de voyager …

En bref, c’est une belle fin. Ne vous attendez pas au film de l’année non plus. C’est simplement un « feel good movie » qui vous fera sourire dans ces moments de déprime hivernale.